Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etude sur la validité des diagnostics psychiatriques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carole Suisse



Messages : 1008
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 40
Localisation : Suisse

MessageSujet: Etude sur la validité des diagnostics psychiatriques   Mer 26 Oct - 13:55

Bonjour à tous,

Voici une étude qui met à mal les diagnostics posés en milieu psychiatrique. C'est l'étude que David Rosenhan a mené en 1973 dans douze hôpitaux psychiatriques et je pense que c'est encore valable aujourd'hui, car de nos jours, pas une personne ne ressort d'un séjour en hôpital psychiatrique en disant que les psychiatres l'ont trouvé sain d'esprit Wink. Le corollaire est qu'on est sûr de ressortir avec un diagnostic de trouble mental si on franchit le pas d'un de ces établissements.

Voici un extrait de l'étude:

"En psychologie, l'expérience de Rosenhan est une expérience renommée sur la validité du diagnostic psychiatrique, menée par le psychologue David Rosenhan en 1973. Son étude a été publiée dans le Science magazine sous le titre « On Being Sane in Insane Places » (« Un individu sain dans des lieux qui ne le sont pas »). Elle est considérée comme une critique importante et influente des diagnostics psychiatriques.

L'étude de Rosenhan est composée de deux parties. La première partie implique la participation d'associés en bonne santé mentale, les « pseudo patients », qui ont simulé des hallucinations auditives brèves dans le but d'être admis dans douze hôpitaux psychiatriques des États-Unis, répartis dans cinq États différents du pays. Ils ont tous été admis et reconnus souffrants de désordres psychiatriques. Après leur admission, ils ont agi normalement, et déclaré au personnel soignant qu'ils se sentaient bien, et n'avaient plus d'hallucination du tout. Le personnel de l'hôpital a échoué dans chaque cas à détecter la supercherie, et est au contraire resté persuadé que tous les pseudo patients montraient les symptômes d'une maladie mentale. Plusieurs sont restés internés des mois. Ils ont tous été obligés d'admettre avoir une maladie mentale et accepter de prendre des antipsychotiques pour être libérés.
[...]
La conclusion de l'étude est que les humains ne peuvent pas distinguer les personnes saines des personnes atteintes d'aliénation mentale dans les hôpitaux psychiatriques."


pour la suite: http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Rosenhan

Revenir en haut Aller en bas
http://www.psychotropes.info/
 
Etude sur la validité des diagnostics psychiatriques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» double autocorrelation et validité des tests statistiques
» Etude des observations d'ovnis en forme de triangle
» etude d'alimentation machine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: sevrage benzodiazépines et somnifères :: Liens d'information-
Sauter vers: