Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères

INFORMATIONS PSYCHOTROPES ET MEDICAMENTS, SEVRAGE DES PSYCHOTROPES, ENTRAIDE, LUTTE CONTRE LES PRESCRIPTIONS DE PSYCHOTROPES, INFORMATIONS SANTE, INFORMATION DES VICTIMES, MEDICAMENTS DANGEREUX...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maori

avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 68
Localisation : région Centre

MessageSujet: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 8:21

Publié le 29 septembre 2011 à 06h44
Mis à jour le 29 septembre 2011 à 06h50
Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d’Alzheimer
Selon l’étude publiée mercredi par le professeur Pr Bernard Bégaud, la consommation chronique de tranquillisants augmente le risque de développer la maladie d’Alzheimer.
Jusqu’ici, on savait que ces molécules pouvaient accélérer ou aggraver le développement d’un Alzheimer déjà déclaré MaxPPP/ALAIN AUBOIROUX
C’est une première qui risque de faire du bruit : une étude française montre que la consommation régulière de tranquillisants et de somnifères pourrait déclencher l’entrée dans la maladie d’Alzheimer. Et estime que, chaque année en France, 16.000 à 31.000 cas seraient attribuables à ces traitements par benzodiazépines ou dérivés. En cause, plusieurs dizaines de médicaments comme le Valium, le Xanax, le Lexomil, le Temesta, le Tranxène ou le Stilnox. Publiés mercredi par Sciences et Avenir, ces résultats sont « une vraie bombe » selon le Pr Bernard Bégaud, pharmaco-épidémiologiste, auteur de l’étude (Inserm-Université de Bordeaux). Menée sur 3.777 patients de 65 ans et plus ayant pris des benzodiazépines pendant deux à plus de dix ans, elle démontre que le risque de déclencher la maladie serait accru de 20 à 50 %.
Une proportion très inquiétante si l’on rappelle que 120 millions de boîtes d’anxiolytiques et de somnifères sont vendues dans l’Hexagone chaque année. Et que les Français en consomment cinq à dix fois plus que leurs voisins européens. La population de patients potentiellement concernés est donc très étendue. « C’est un signal très fort, s’alarme le Pr Bégaud. Les autorités doivent réagir. Cela fait neuf études, avec la nôtre, dont la majorité va dans le sens d’une association entre la consommation sur plusieurs années de tranquillisants et somnifères et la maladie d’Alzheimer. »
Jusqu’ici, on savait que ces molécules pouvaient accélérer ou aggraver le développement d’un Alzheimer déjà déclaré. En 2006, un rapport de l’Office parlementaire des politiques de santé sur les médicaments psychotropes soulignait déjà ce problème. Mais jamais l’apparition d’une démence sénile n’avait été évoquée dans leurs potentiels effets secondaires. Pour l’heure, la façon dont agiraient les benzodiazépines sur le cerveau pour augmenter ce risque reste inconnue. Mais « s’il se confirme que les benzodiazépines peuvent provoquer une démence, c’est une information nouvelle et essentielle qui remet complètement en cause nos traitements », réagit Jean-Marc Benkemoun, psychiatre et expert auprès des tribunaux.
En effet, si ces résultats sont validés par la suite de l’étude, toute une culture de la prescription devra être revue. « Je suis extrêmement prudent dans mes prescriptions pour les patients âgés en raison des risques de chute, de confusion, et parce que l’on sait que les benzodiazépines ont des effets sur la mémoire, mais il s’agit d’effets réversibles, poursuit le psychiatre. On sait aussi que ces molécules peuvent aggraver une démence déjà déclarée. Mais je n’ai jamais été alerté sur un lien de causalité entre le Valium ou le Lexomil, par exemple, et Alzheimer. Si c’est le cas, c’est énorme… » Normalement, les prescriptions de ces molécules sont très cadrées : deux semaines pour les hypnotiques, douze semaines pour les anxiolytiques. Mais selon le Pr Bégaud, environ 30 % des plus de 65 ans consomment ce type de médicaments, et le plus souvent de façon chronique. « Si en épidémiologie, il est difficile d’établir un lien direct de cause à effet, dès qu’il existe une suspicion, il paraît normal d’agir et d’essayer de limiter les nombreuses prescriptions inutiles », estime le chercheur.
Par J. D.


Les antidépresseurs favorisent Alzheimer

Par Rémi Duchemin et Mélanie Gomez

Publié le 29 septembre 2011 à 00h26
Mis à jour le 29 septembre 2011 à 00h26

L'abus de tranquillisants et de somnifères à long terme augmente le risque, selon une étude.

Xanax, Valium, Lexomil… Ces médicaments stars, mais aussi les autres somnifères et tranquillisants, comportant tous des benzodiazépines (BZD), augmenteraient le risque d'avoir une maladie d'Alzheimer . Le magazine Sciences et Avenir a révélé dans son numéro d’octobre les premiers résultats d'une étude française qui estime que l'usage chronique de ces médicaments serait responsable de 16 000 à 31 000 cas d'Alzheimer en France. L'étude a porté sur 3.777 sujets de 65 ans et plus qui ont pris des BZD pendant deux à plus de dix ans.

Mais ce n’est pas tant la nature des médicaments qui est en cause que l’usage qui en est fait. "Les recommandations de traitement de durée courte, c’est-à-dire quatre à douze semaines, ne sont absolument pas respectées chez nous", déplore le professeur Bernard Bégaud, responsable de l’étude, interrogée par Europe 1. On voit des sujets qui en consomment 2 ans, 10 ans, 12 ans, 15 ans, sans jamais arrêter. Et c’est ça qui nous inquiète beaucoup."

"20 à 50% de risque en plus" :

Et c’est cette prise à très long terme qui pose problème. "Les consommateurs qui les utilisent longtemps ont, plusieurs années plus tard, un risque plus élevé de développer une maladie d’Alzheimer que ceux qui ne consomment pas. Ça fait 20 à 50% de plus que le risque des non-consommateurs", précise le médecin, qui tient tout de même à ménager les médicaments. "Ça ne veut pas dire qu’il faut jeter à la poubelle. Ce sont des bons médicaments, utiles, mais sur des durées courtes."

Selon le Pr Bégaud, 30% des plus de 65 ans consomment des BZD, ce qui est énorme, et le plus souvent de façon chronique. "Il n’est pas normal que la France consomme 2 à 3 fois plus que ses voisins. On n’est pas un pays qui provoque une anxiété particulière. Il n’y a pas de raison que la France surconsomme à ce point", s’inquiète le médecin. "Les autorités doivent réagir", dit-il Sciences et Avenir. D'autant, explique-t-il à l'AFP que "cela fait, neuf études, avec la nôtre, dont la majorité va dans le sens d'une association entre la consommation sur plusieurs années de tranquillisants et somnifères et la maladie d'Alzheimer".


Peut-être un début de prise de conscience...

Revenir en haut Aller en bas
chambard dominique
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 571
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 64
Localisation : Bourg en Bresse 01000

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 13:47

Bonjour Maori,

Merci pour cette information très précieuse!

Je dois dire que vu l'état de ma mémoire,je m'en doutais un peu!

Bon,j'ai déjà accepté mon sort,le problème,c'est que mon entourage dont mon mari ne comprennent pas.Enfin,celà je l'ai accepté aussi.C'est bien triste.

Je vais faire un copier- collé et l'envoyer à mes contacts,sur face-book,etc....j'ai à peu près 300 contacts que j'ai récupéré % à plusieurs associations dont je faisais partie.

Et celà m'occupera puisque j'attends le retour de mon mari qui a quitté la maison vu ma conduite irrationnelle due à mon état de santé .

Encore merci Maori,est ce ton vrai prénom?

Grosses bises,Dominique Like a Star @ heaven I love you
Revenir en haut Aller en bas
Maori

avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 68
Localisation : région Centre

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 14:51

Bonjour Dominique,
Non, comme tu t'en doutes, Maori, n'est pas mon vrai prénom. Mais, comme beaucoup, j'ai un peu peur qu'on me reconnaisse sur ce forum... je ne sais pas si j'ai raison ? parce que si quelqu'un me reconnait, après tout, ça l'aidera peut-être à mieux comprendre ce que je vis en ce moment...
Ah ! rassures-moi, ton mari n'a quitté la maison que pour quelques heures ??? tu sais, chez moi aussi, c'est difficile ! nous avons des discussions très animées !
Hier soir, j'ai entendu ça aux infos. Je suis allée, tout de suite, sur internet chercher un peu plus de détails. Il s'agit d'un publication parue sur le dernier "Science et Avenir'. Je vais d'ailleurs, de ce pas, aller l'acheter !
Je te rassure tout de suite, Dominique, ce n'est pas parce que tu as des problèmes de mémoire que tu as forcément la maladie dAlzheimer ! je connais bien cette maladie, ma maman, qui est décédée à l'âge de 65 ans, en était atteinte et elle n'avait jamais pris aucun médicament de sa vie...
Et, ce n'est pas pour vous faire peur que j'ai ouvert ce post mais plutôt pour confirmer que la prescription à long terme de ces drogues est très dangereuse ! Quand ont lit que le délai maximum de prescription devrait être de deux semaines pour les hypnotiques, douze semaines pour les anxiolytiques et que la plupart d'entre nous se sont vu prescrire ces drogues pendant tant d'années, on a de quoi être très en colère !!!
Je t'embrasse !
Revenir en haut Aller en bas
chambard dominique
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 571
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 64
Localisation : Bourg en Bresse 01000

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 15:47

Merci maori
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6058
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 16:35

bonjour

Je pense qu'il faut vous rassurer.
Je pense que c'est une application stricte des principe de la médecine moderne que je vous rappelle ici :

Avez-vous parfois le sentiment que vous étiez mieux avant de commencer une nouvelle pilule? Environ 9,6 millions d’Américains âgés subissent des effets secondaires négatifs de leurs médicaments chaque année. Des effets secondaires connus sont traitées comme si elles sont de nouvelles maladies et des médicaments supplémentaires sont prescrits pour traiter les effets secondaires au lieu d’essayer de les prévenir.
Plus de deux millions d’Américains sont envoyés à l’hôpital ou gravement blessés par des effets secondaires de chaque année. En fait, avec plus de 100.000 décès chaque année, les réactions indésirables aux médicaments sont une des principales causes de décès aux États-Unis – et bon nombre de ces cas sont évitables !

http://translate.google.fr/translate?u=http://www.worstpills.org/includes/page.cfm%3Fop_id%3D65&sl=en&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8

J'ai mis quelques références sur ce blog dont je croyais que les membres du forum avait prit connaissance puisqu'il figure dans nos liens.

http://alzheimerparprescripton.wordpress.com

Les problèmes de mémoires graves ou moins graves sont un des effets secondaires des benzos à long terme et un des effets secondaire du sevrage.
Ces symptômes disparraisent à la fin de la période de post sevrage.


Cependant je pense que cette campagne est un bonne chose, même si elle est mensongère dans le but de faire interdire ces saloperies a la vente.
Espérant que ces imbéciles dangereux ne l'interdiront pas pour les victimes en sevrage !!!!

bonne jourée

michel


_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Jeu 29 Sep - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
michel
Admin
Admin
avatar

Messages : 6058
Date d'inscription : 28/09/2009
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 16:39

J'en profite pour rappeller que les "médicaments" pour "soigner" la maladie d'Alzheimer, même si 'ils sont complétement inéfficaces, sont quais tous potentiellement mortels.
C'est en tout cas ce que j'ai lu....

http://alzheimersurordo.sosblog.fr

michel

_________________
L'équipe du forum propose des conseils pour le sevrage aux benzodiazépines et somnifères mais vous devez toujours confronter ces informations avec votre médecin traitant - les renseignements donnés ne constituant qu'une partie de l'information à prendre en compte dans une situation thérapeutique. Les conseils donnés ici seront donc à suivre à vos propres risques.
SVP : signez nos pétitions, merci.
http://benzo.forumactif.org/a-vos-plumes-merci-de-signer-les-petitions-f11/


Dernière édition par michel le Jeu 27 Sep - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com
milie
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 14/06/2010
Age : 49
Localisation : 76 seine maritime

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 16:52

Bonjour ,

Aujourd hui sur allo docteurs ils en ont parlé !!!!

Par contre le médecin dit qu un sevrage n est pas difficile , et bien elle ne voit pas les dégats ....

Et honte à tous les prescripteurs qui ne se posent aucune question dans la durée du traitement (mêmes les spécialistes)
Revenir en haut Aller en bas
milie
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 14/06/2010
Age : 49
Localisation : 76 seine maritime

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 29 Sep - 17:11

Et si vous recevez "les titres du jour " sur le net ils en parlent aussi aujurd hui(je n arrive toujours pas à copier collé)

Revenir en haut Aller en bas
Kate S

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   Jeu 27 Sep - 0:32

Si ça intéresse quelqu'un, j'ai l'article complet de Sciences&Avenir d'octobre 2011 (dont un extrait est copié-collé ici) et peux vous l'envoyer. Contactez-moi par mp.

Kate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: controverse médiatique   Jeu 27 Sep - 9:44

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai lu l'article de sciences et vie sur le net (celui qui date de 2011, je crois) et il a créé une polémique parmi les médias (dans le genre réglement de compte de celui qui vendra le plus de "papiers"...ils se foutent des patients ) Voici un article au sujet de ces controverses si ça vous intéresse:

http://www.docbuzz.fr/2011/10/01/123-benzodiazepines-et-alzheimer-les-contre-verites-de-la-presse-francaise/

Ceci dit, je suis scandalisée, comme vous, que les docteurs continuent de nous prescrire ces médicaments bien au-delà des limites légales de prescription! ils sont donc tous "hors la loi"! ( ou au-dessus des lois?)
C'est inadmissible d'empoisonner les gens ainsi!

Et tout de même, il est troublant de constater que la consommation de Benzos a augmentée au cours de ces dernières décennies....ainsi que le nombres de cas d'Alzheimer....

Bon courage à tout le monde! On va y arriver!

Dédé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d'Alzeimer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maladie d'alzeimer
» DIS SEULEMENT UNE PAROLE ET TON ENFANT EST GUERRI!!!!!!!!!!!
» Un logiciel détecte la maladie d'Alzheimer
» Les maternelles - Grand mère à la maladie d'Alzheimer
» la maladie génétique de ma fille !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Informations et entraide au sevrage des benzodiazépines et somnifères  :: Lutte contre la surprescription de psychotropes en France :: Informations officielles sur les psychotropes-
Sauter vers: